4 juillet 2011


COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'UNION REGIONALE FEDERALE PACA

THEATRE DE LA CRIEE

La récente prise de fonction de Macha Makeieff à la direction du Centre national Dramatique de Marseille La Criée ainsi que les modalités de sa nomination en janvier dernier, suscitent de vives interrogations auprès des salariés des professions du spectacle et au delà.

Catherine Marnas, l'autre candidate qui était en lice, présentait pour La Criée un projet d'ouverture aux compagnies implantées dans la région tout en garantissant l'envergure nationale du lieu.
Ce projet laissait présager des possibilités d'emploi et de collaborations de qualité pour les artistes et techniciens de la région.
Très implantée en PACA, elle était soutenue par les collectivités territoriales et le ministre de la Culture. Ausi bien des fonctionnaires que des "acteurs éminents" du monde de la culture ont soutenu cette candidature jusqu'à ce revirement. Quelle intervention "supérieure" est venue contredire un choix qui paraissait convenir à tous ? Une explication claire du ministère de la Culture (nous semble indispensable sur ce point) n'a toujours pas été rendue publique.
Il n'est pas question de remettre en cause le travail affirmé de Macha Makeieff et nous lui souhaitons bienvenue à La Criée.
Nous lui demandons toutefois d'intégrer dans son projet cette ouverture tant sollicitée, condition sine qua non de sa nomination et si rarement obtenue par les professionnels de la région.

Compte tenu des interrogations soulevées par les professionnels, la presse et les fonctionnaires du ministère de la Culture, sur le contexte de cette nomination, les syndicats CGT du spectacle sont attentifs à l'ouverture proposée en ce sens, ou non par la nouvelle direction.