8 novembre 2012


LES POLITIQUES D'AUSTERITE FRAPPENT
ACTUELLEMENT TOUS LES PEUPLES EUROPEENS

JOURNEE DE MOBILISATION LE 14 NOVEMBRE 2012


Si l'idée d'une Europe sociale, construite autour du "mieux disant", n'est malheureusement encore qu'une douce utopie, la réalité de l'espace économique européen nous impose les mesures les plus libérales : pacte de stabilité, diminution de l'investissement des Etats dans les services publics et le bien collectif, cadeaux fiscaux aux entreprises... Le récent rapport Gallois sur le "choc de compétitivité" va dans cette droite ligne, en prônant un transfert des cotisations sociales sur les salariés via une réforme de la fiscalité. Il a d'ailleurs été salué par le MEDEF et consorts

Notre secteur professionnel va être durement touché en 2013 : pour la première fois depuis 10 ans, le budget du ministère de la Culture va subir une baisse considérable sur les 3 prochaines années, alors que le candidat du parti socialiste s'était engagé à le "sanctuariser" !
Les établissements nationaux sont les plus durement touchés par ces diminutions considérables qui vont avoir des répercussions sur les conditions de travail, rémunérations des salariés, mais qui pourront à terme avoir des conséquences sur la qualité et la diversité des productions ou sur le prix des places - et donc sur les missions de service public de ces lieux.

Même si la ligne budgétaire allouée à la "création" est annoncée comme étant préservée, il serait naïf de croire que les établissements de la décentralisation, labellisés ou subventionnés au projet par le ministère de la Cutlure, vont être épargnés. Le dégel des subventions en 2012 (autre promesse de campagne) n'est à ce jour que partiel, les mandats de révision ont été maintenus dans les DRAC, et la diminution des fonds alloués par l'Etat aux collectivités territoriales et locales va atteindre leurs capacités d'intervention.

Le choix de ne pas privilégier notre budget, au même titre que celui de l'Education nationale, est de mauvais augures, à l'aube de l'ouverture d'une loi d'orientation pour la création. La Culture et le spectacle vivant ne sont pas de la simple "paillette", dont il serait facile de se passer en temps de crise. Les artistes, techniciens, personnels administratifs et d'accueil ne sont pas des privilégiés ! Chacun à son échelle travaille à la mise en oeuvre du service public de la culture, participe à l'émancipation des femmes, des hommes et des citoyens et à la création d'un lien social.

La confédération européenne des syndicats appelle une nouvelle fois les salariés et travailleurs européens à manifester le même jour contre les politiques d'austérité. Avec les syndicats européens, exigeons :
  • une véritable coordination des politiques économiques intégrant les dimensions sociales et des mesures de solidarité concrètes vis-à-vis des peuples les plus en difficulté ;
  • la négociation d'un "contrat social" européen pour mettre fin au dumping social entre Etats ;
  • des mesures de relance au plan européen pour renouer avec une croissance durable et favoriser l'emploi.
Le SYNPTAC-CGT appelle l'ensemble des personnels techniques, administratifs et d'accueil à rejoindre les différents cortèges.
A Paris, la manifestation organisée à l'appel de la CGT, CFDT, FSU, UNSA et Solidaires partira à 14 heures de Montparnasse (place du 18 juin) - Rendez-vous fédéral : Cortège CGT - Angle place du 18 juin/rue de l'arrivée



[ APPEL DU 14 NOVEMBRE 2012 ]