26 mars 2013


LA CRISE C'EST EUX, LA SOLUTION C'EST NOUS !


Les délégués du SYNPTAC-CGT réunis en Conseil Syndical National vous alertent.

Au quotidien, nos conditions de vie et de travail se dégradent.
En France, en Europe et dans le monde, la crise et ses conséquences sont d'une violence insupportable et inacceptable.
Les politiques d'austérité mises en oeuvre par les gouvernements nourrissent et plongent les peuples dans la misère, réduisent les drois sociaux, s'attaquent aux libertés fondementales, généralisent l'insécurité sociale.

La guerre est déclarée au monde du travail. l'Accord National Interprofessionnel dit "de sécurisation de l'emploi", est une nouvelle arme donnée aux employeurs contre les salariés. Pour nous, cela va se traduire par une facilitation des licenciements, une fragilisation des contrats de travail et une insécurité sociale de plus en plus forte.

Nous devons d'autant plus le combattre que la réduction sans précédent des financements publics (Etat, collectivités locales et territorales) amplifie la mise à mal de nos secteurs :
  • dans nos métiers : précarisation de nos professions, compression des temps de travail, non respect des accords collectifs, hyper polyvalence ;
  • dans les établissements : perte des savoirs engendrée par le non remplacement des salariés partant à la retraite, mise en concurrence insidieuses des salariés permanents et intermittents, mise en opposition par les normes comptables des artistes et des personnels techniques au administratifs, externalisation de certaines activités (sécurité, accueil...) et atomisation du salariat ;
  • dans nos missions : affaiblissement des moyens pour la démocratisation culturelle et l'éducation populaire, réduction des champs d'intervention et du lien social (école, prisons, hôpitaux...), ouverture à la marchandisation...
Tout cela n'est pas sans conséquence sur la perte du sens et l'exercice de nos métiers, et entraîne troubles psychosociaux, traumatismes musculo squelettiques, dépendances et souffrance au travail.

Les solutions nous appartiennent !
 
Mobilisons-nous pour la défense de notre secteur. La culture doit redevenir un enjeu majeur de société, un bien commun accessible à tous, permettant l'émancipation des femmes et des hommes, contre les peurs et les replis identitaires. Battons-nous pour une véritable loi d'orientation et de programmation pour culture, qui permettra la pérennisation des budgets alloués à  notre secteur, la définition des missions de service public de nos entreprises. 

Mobilisons-nous ensemble, permanents et intermittents, pour la défense de nos emplois, de nos salaires et pour la préservation d'annexes spécifiques à l'assurance chômage des salariés intermittents.

Battons-nous pour préserver le maillage culturel et la diversité des oeuvres !

Tous ensemble, donnons-nous les moyens d'un véritable rapport de force pour le respect de la dignité des salariés : technciens, administratifs et d'accueil ! Le SYNPTAC-CGT est le moyen le plus pertinent et le plus représentatif pour faire entendre nos voix.

Ensemble nous serons plus forts. Rejoignez-nous ! Syndiquez-vous !