3 avril 2013


POUR LE PROGRES SOCIAL
Mobilisation contre la transposition dans la loi
de l’Accord National Interprofessionnel
sur la « Sécurisation de l’emploi »


Le 5 mars dernier, la CGT et les organisations syndicales non signataires ont organisé une première journée de mobilisation contre la transposition de l’Accord National Interprofessionnel sur la « Sécurisation de l’emploi » dans la loi. Un projet de loi reprenant la majeure partie du texte va être mis au débat du parlement  dès le 2 avril.

Sa transposition dans le code du travail va considérablement modifier ce dernier, quelle que soit la taille de l’entreprise. Notre secteur ne sera pas épargné par l’allègement des procédures de licenciement, le chantage emploi/rémunérations, la réduction des délais pour les procédures prud’homales… Autant de nouveaux moyens donnés aux employeurs pour s’exonérer de leurs responsabilités, à l’heure des coupes claires dans les subventions de notre secteur. En échange de ces concessions accordées au MEDEF et consorts, les organisations syndicales signataires ont obtenu des droits négociables ultérieurement, et pour certains non encore financés !

Nous vous appelons donc à vous mobiliser, d’une part en rejoignant les différents cortèges organisés le 9 avril 2013. La Fédération du spectacle a déposé des préavis de grève afin de permettre une plus forte mobilisation.

A Paris, la Fédération des Syndicats CGT du Spectacle donne rendez-vous à 14 h 00  à l’angle de la place du 18 juin  et de la rue de Rennes (Métro : Saint Germain des Prés). En région, rapprochez-vous de vos responsables régionaux ou des unions locales et/ou régionales.

Par ailleurs, nous vous invitons à envoyer et faire largement envoyer le courrier joint, à vos députés et sénateurs, afin de leur faire comprendre votre refus de voir le code du travail sabré de la sorte. Il est assez simple de trouver leurs coordonnées et de leur écrire via le site de l’assemblée nationale (www.assemblee-nationale.fr) ou du sénat (www.senat.fr).

Nous devons nous mobiliser dès maintenant, et le plus massivement possible contre cette guerre ouverte contre le code du travail.

TOUS ENSEMBLE DANS L’ACTION DES LE 9 AVRIL 2013 !



[ LETTRE AUX DEPUTES ET SENATEURS ]