12 février 2014

ASSURANCE CHÔMAGE : VIOLENTE OFFENSIVE DU MEDEF & CIE CONTRE LES DROITS DES CHÔMEURS !
Parmi les mesures, Ils préconisent ni plus ni moins la suppression des annexes 8 et 10. L’heure est à la riposte !



Le patronat – Medef en tête – a transmis ce matin une « proposition de document-cadre pour l’accord national interprofessionnel relatif à l’indemnisation chômage » qui s’en prend violemment aux droits des demandeurs d’emploi.
Dans ce document il est recommandé, sous couvert d’équité, de reconfigurer  et de niveler  par le bas les droits de tous les chômeurs.
Au nom du rétablissement de l’équité entre les demandeurs d’emplois, il propose ni plus ni moins la suppression des annexes 8 et 10 applicables aux artistes et techniciens du spectacle vivant et enregistré engagés par intermittence.

En effet, dans ce document, on peut lire :

« Afin de rétablir l'équité entre les demandeurs d'emploi, il est proposé :

  • d'aligner le régime des annexes 8 et 10 sur le régime de droit commun rénové (mise en oeuvre de droits rechargeables) ;
  • de demander à l'Etat de prendre en charge, s'il considère qu'il relève de l'intérêt général de mieux indemniser les demandeurs d'emploi affiliés aux annexes 8 et 10 que ceux des autres secteurs, le surcoût de ce traitement plus favorable. »
UNE RIPOSTE RAPIDE EST INDISPENSABLE.

Est-il est urgent de rappeler les engagements pris par Michel Sapin et Aurélie Filippetti devant les députés et lors du dernier Festival d’Avignon.

A Paris, une assemblée générale est organisée le jeudi 13 février à 11H au théâtre Paris Villette - 211 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris - pour organiser la nécessaire mobilisation.

A l’heure où nous sommes engagés, sur fond d’austérité renforcée, dans la mobilisation « Je marche pour la Culture » pour défendre nos  emplois, nos métiers et le service public, il est urgent de se manifester tous ensemble !