26 février 2014

ASSURANCE CHÔMAGE :
LE MEDEF & Cie CONFIRMENT LEUR VOLONTÉ DE LIQUIDER LES DROITS DES CHÔMEURS !

Au menu : la suppression des annexes 4, 8 et 10 …


Les représentants patronaux - Medef, Cgpme et Upa – viennent de confirmer leur volonté de remettre en cause les droits de tous les demandeurs d’emploi, en particulier des intérimaires et des salariés intermittents du spectacle.

Le texte reçu le 26 février (daté du 27 février, en ligne sur notre site Internet www.fnsac-cgt.com)  à la veille de l’avant-dernière séance de négociation de l’assurance chômage, précise à son article 4 que « l’indemnisation des travailleurs relevant des annexes VIII et X du Règlement général est désormais alignée sur celle du règlement général ».

De plus, il est précisé que les « parties signataires » (mais quelle organisation syndicale digne de ce nom pourrait en être ?) engageront « une concertation avec l’Etat » pour qu’il participe financièrement à l’indemnisation des salariés intermittents !

Toutes les autres dispositions sont du même tonneau : dans la mise en œuvre des droits rechargeables (article 3-A), alors que la Cgt revendique qu’un jour travaillé génère un jour indemnisé, les patrons avancent une prise en compte … à 33 % !

Ce texte n’est fait que de reculs, d’économies, sur le dos de tous les demandeurs d’emploi et stigmatise une nouvelle fois nos professions. 

Pour le Medef & Cie, « l’équité », ce n’est plus seulement le nivellement par le bas, c’est l’abaissement ou la suppression des droits et le transfert à l’Etat de leurs obligations.

Toutes et tous ensemble, il est essentiel de répondre unitairement et massivement à cette provocation en agissant le 27 février à Paris et en régions à l’appel de la Cgt.

Pour les annexes 8 et 10, la Fédération Cgt du Spectacle se félicite de l’appel d’autres organisations (Fo, Sntpct, Cip-Idf…) à manifester dans l’unité en particulier à Paris (départ à 14 H depuis la Place du Palais Royal pour rejoindre le siège du Medef en convergence avec l’ensemble des salariés et demandeurs d’emploi).

Enfin, la Fédération Cgt du Spectacle appelle à une Assemblée générale unitaire le mercredi 5 mars à partir de 18h30 à l’Olympia - 28 boulevard des Capucines, 75009 Paris.

 
[ TRACT A IMPRIMER ]