26 mai 2014


ASSURANCE CHOMAGE :
L'UNEDIC CRACHE ENFIN LE MORCEAU SUR LES ECONOMIES SUPPORTEES PAR LES CHOMEURS....




L’Unedic a enfin publié les chiffrages des économies sur les dos des demandeurs d’emploi. Celles-ci seront supportées pour près de la moitié par les salariés intermittents du spectacle, en « année pleine », dont 130 M € sur 340, sans compter le doublement des cotisations employeurs et salariés pour 60 M €.

Les chiffrages montrent aussi que les économies vont intervenir d’emblée, alors que les nouveaux droits rechargeables sont bien maigres (dans la formule a minima de l’accord du 22 mars dernier). Ce sont donc plus de 2 milliards d’Euros d’économies qui sont prévues à partir du 1er juillet 2014 (si la convention entre en vigueur à cette date). A peu de chose près, ce sont les économies annoncées par M. Valls parmi les 50 milliards d’Euros du pacte de responsabilité !

Rappelons que les droits rechargeables n’entreront en vigueur qu’au 1er octobre et que leur plein impact sur l’indemnisation chômage n’interviendrait qu’en … 2018-2019 ! Cela confirme ce que nous n’avons cessé de dénoncer : tous les demandeurs d’emploi y perdront !

Ainsi un allocataire indemnisé au régime général verra ses droits automatiquement rechargés à chaque contrat supérieur à 150 heures. Ces heures là ne pourront compter pour une réadmission ni dans le régime général (certains vont y perdre, notamment à cause du minimum de 150 heures pour recharger des droits), ni dans les annexes 8 et 10. Il faudra avoir épuisé ses droits au régime général pour recommencer à engranger des droits pour les annexes.

Plus que jamais la lutte continue contre l’agrément de ce texte inacceptable !

A Paris, rendez-vous

le 2 juin à 18 heures devant le Théâtre des Folies Bergère (32 Rue Richer, 75009 Paris, M° Cadet)
avant le début de l'enregistrement de la cérémonie des « Molière », diffusé en différé dans la soirée sur France 2.