2 décembre 2014


POUR UNE AUTRE POLITIQUE SOCIALE ET CULTURELLE.......

GREVE ET MANIFESTATIONS LE 18 DECEMBRE !


 
Alors que la protection sociale est attaquée de toute part (le financement de la Sécurité sociale, les retraites complémentaires, le saccage de l’assurance chômage…) les catastrophes s’accumulent sur le front de l’emploi et de la politique culturelle.

Le 6 décembre prochain nous manifesterons aux côtés de tous les privés d’emploi et tous les salariés solidaires et le 18 décembre nous interpellerons la ministre de la Culture et de la Communication lors du Conseil National des Professions du Spectacle (CNPS) en appelant à la grève et à des rassemblements ou manifestations à Paris comme en régions.

Si les luttes, comme nos « marches pour la Culture » et celles contre la réforme de l'assurance chômage du 22 mars, ont conduit le Premier Ministre à annoncer l’arrêt de la baisse drastique du budget  du ministère, tout n’est pas réglé :

  • l’ensemble du périmètre du Ministère de la Culture n’est pas épargné ;
  • les baisses depuis 2012, après celles subies sous la droite, n’ont pas été compensées ;
  • certains opérateurs ou entreprises publiques continuent d’être ponctionnés, comme France Télévisions ou l’Opéra National de Paris ;
  • et surtout,  la baisse de dotations aux collectivités locales se traduit par des sacrifices considérables tandis que certaines mairies de droite saisissent le prétexte pour censurer des lieux ou des festivals, comme au Blanc-Mesnil et à Montauban.
Le résultat est là : des emplois aussi bien permanents qu’intermittents sont supprimés, au nom de l’austérité ! Les missions de service public  ont de plus en plus de difficultés à être maintenues, l'accès pour tous et l'Égalité territoriale abandonnés par le gouvernement.
Dans le même temps, plusieurs réformes territoriales sont à l’œuvre : regroupement des régions, transfert de compétence aux collectivités locales … Dans un contexte de baisse du budget, il s’agit encore de réduire l’intervention publique, dont on sait qu’elle est pourtant un levier essentiel à l’activité donc à l’emploi.
Où est la politique culturelle promise ? Quelle ambition et quels moyens pour la démocratisation, l’accès de tous les publics ?

Lors du CNPS du 18 décembre, nous interpellerons la ministre Fleur Pellerin sur :

  • le contenu du futur projet de loi « liberté artistique », sauvé des oubliettes, mais dont nous ne   connaissons pas encore les ambitions et dont certains échos annonceraient, ni plus ni moins, l'abandon des labels nationaux !
  • les réformes territoriales et la réorganisation du ministère (restera-t-il encore des DRAC et une ambition nationale !) ;
  • le rapport de la mission de concertation Gille-Archambault-Combrexelle sur le devenir du régime d’assurance chômage des intermittents. Que retiendra la mission de nos propositions alternatives tant sur l’assurance chômage que sur l’emploi et la protection sociale ? Les engagements du Premier Ministre seront-ils tenus, alors que ses récents propos hostiles aux droits des chômeurs confirment l’abandon d’une politique sociale ?
Ambition culturelle pour toutes et tous, égalité territoriale, emploi, salaires, protection sociale.

TOUTES ET TOUS, SALARIÉ-E-S, PERMANENT-E-S, INTERMITTENT-E-S, AUTEUR-E-S,
VOTONS LA GRÈVE ET MOBILISONS LARGEMENT LE 18 DÉCEMBRE !



  • Le 6 décembre à Paris : rdv à 14 h Place Stalingrad (M° Jaurès ou Stalingrad) ;
  • Le 8 décembre à Paris : AG unitaire à 19 h au Théâtre de la Colline - 15 rue Malte Brun 75020 Paris (M° Gambetta) ;
  • Le 18 décembre : journée d’actions et de grève à l’occasion du prochain CNPS. Rdv à 10H devant l’Opéra Garnier pour se rendre Place du Palais Royal.