17 mars 2015

ASSURANCE CHOMAGE :
REPORT D'UNE NEGOCIATION AUSSI INSUPPORTABLE QUE DES DROITS RECHARGEABLES NON EPUISABLES !



Le Medef a fait savoir qu’il annulait unilatéralement la réunion de négociation prévue le 18 mars pour pallier le problème des droits rechargeables non épuisables.
500 000 demandeurs d’emploi, dont au moins 3 000 intermittents bloqués au régime général, sont pourtant concernés.

Depuis le 1er octobre des allocataires vivent avec des indemnisations de quelques euros par jour et voient baisser leurs droits de façon considérable.
Et pourtant les représentants du patronat se moquent de celles et ceux qui vivent cette précarité insupportable, en repoussant la recherche de solutions.

De plus l’Unedic n’a toujours pas répondu à nos demandes d’information sur l’ensemble et le détail des allocataires concernés et le chiffrage de nos propositions.

Aux ordres du Medef encore une fois ?

Nous reportons notre journée d’action prévue le 18 mars, mais nous exigeons une solution immédiate pour tous les demandeurs d’emploi lésés.

Le 9 avril, que le problème soit réglé ou non, nous appelons l’ensemble des personnes concernées par les règles iniques de la convention Unedic à manifester contre l’austérité qui, entre autres, conduit à amputer les droits des privé-e-s d’emploi.

 
[ TELECHARGEZ ASSURANCE CHOMAGE : REPORT D'UNE NEGOCIATION.... ]