18 septembre 2015


FN ET LA CULTURE : BIENTOT LA TERRE BRULEE ?



La haine du monde de la Culture intrinsèque au Front National tout comme son racisme remontent régulièrement à la surface : dernière manifestation en date, les déclarations de la représentante FN d’Annonay, Isabelle François, qui s’en prend à l’installation de la compagnie La Baraka d’Abou Lagraa, « une troupe de troubadours aux spectacles dépravés » selon un vocable rappelant la dénonciation de l’Art dégénéré par … les nazis.

Mais on avait aussi entendu le candidat FN aux régionales en Ile-de-France annoncer en cas d’élection une baisse de 30 % du budget consacré à la Culture, après une longue liste de censures ou d’appels à la censure, en particulier des maires FN.

Le FN tente pourtant d’investir les milieux culturels avec une structure dédiée, le Collectif Culture, Libertés et Création (CLIC), en surfant sur les problèmes que rencontrent nos secteurs et en premier lieu les professionnels confrontés aux problèmes d’emploi.

C’est ainsi que des comédiens répondant à des castings bidons se sont vus récemment proposer d’adhérer au FN via un non officiel « syndicat du cinéma français ».

Le FN avait déjà tenté de récupérer la lutte pour l’exception culturelle, comme un avatar de sa « préférence nationale», alors que l’exception culturelle (surtout pas uniquement française) est au contraire un combat pour la diversité culturelle à l’échelon international. Le traité UNESCO pour la diversité culturelle insiste d’ailleurs sur la « libre circulation des œuvres et des artistes ».

Mais les politiques menées, la casse libérale réclamée par le Medef, détruisent les moyens culturels, comme les services publics et les droits sociaux, et font le lit du FN, au lieu de favoriser le débat d’idées, la liberté de pensée et le bien-être social et culturel.

C’est pourquoi, la Fédération Cgt du spectacle, du cinéma, de l’audiovisuel et de l’action culturelle appelle tous les professionnels à s’opposer fermement et solidairement avec le public à la démagogie xénophobe et anti-culture du FN. Le repli sur soi et la violence du racisme sont l’exact contraire de l’ouverture au monde que véhiculent la Culture et les femmes et les hommes la font vivre.