14 octobre 2015



POUR L'EMPLOI ET LES DROITS SOCIAUX..... CONTRE LES TARTUFFES !



 
Les 15 et 16 octobre une conférence pour l'emploi dans le spectacle, le cinéma et l'audiovisuel se tient à la Cité des Sciences et de l’Industrie. Celle-ci sera ouverte par le Premier Ministre en présence de la ministre de la culture et de la ministre du travail. Elle fait suite à la mission « intermittence » et aux revendications que nous avons portées dans différents mouvements revendicatifs, en particulier sur l’assurance chômage durant l’année 2014, mais aussi dans les entreprises pour pouvoir vivre dignement de nos métiers.

Le gouvernement devrait commencer par balayer devant sa porte en tant qu’employeur et donneur d'ordres aussi bien dans l’audiovisuel public que dans les théâtres nationaux ou encore avec les baisses des dotations budgétaires de l’Etat dans les collectivités territoriales.

L'augmentation annoncée de certaines lignes budgétaires (au demeurant fort modeste), arrachée par nos luttes en 2014  est loin de compenser les baisses de crédits votées durant les deux années précédentes.

La loi « Liberté de création, architecture et patrimoine » qui vient d'être adoptée en première lecture, après une bataille d’amendements, comporte certaines avancées.  Pour autant, l’article sur la pratique en amateur - et malgré les dires répétés de la ministre et des parlementaires de sa majorité - remet en cause la présomption de salariat dont les artistes-interprètes bénéficient depuis 1969, en permettant leur substitution sur des spectacles professionnels par des amateurs non rémunérés. Nous ne contestons pas la légitimité de la pratique amateur, mais nous nous opposons à son utilisation en lieu et place d’artistes professionnels rémunérés conformément à la législation en vigueur et aux conventions collectives de travail. Nous n’accepterons pas  ce dumping social que le gouvernement et certains de nos employeurs voudraient légitimer.

La casse de l'emploi, c’est aussi la multiplication des délocalisations de tournages, de bandes originales de fictions et de post-productions dans le cinéma, l'audiovisuel ou encore l'édition phonographique qui concernent également des productions soutenues par des aides publiques !

Suite aux annonces faites par Manuel Valls au début de l’année et à l’issue de cette conférence, un fonds pour l'emploi doit être mis en place. Nous n’accepterons pas de nouveaux cadeaux à nos employeurs. Ce que nous voulons, ce sont des aides à l'emploi direct, à l'emploi permanent pour ce qui relève des activités pérennes, pour relocaliser et des mesures qui améliorent les droits et les carrières des salariés depuis leur entrée dans le métier jusqu'à la retraite et la fin des discriminations à l’égard des femmes.

Dans cette conférence, la Fédération Cgt Spectacle et ses syndicats exigeront de l'Etat et des employeurs des mesures concrètes qui permettent aux professionnels d'exercer et de vivre de leurs métiers !

Artistes-interprètes, auteurs, techniciens, personnels administratifs, agissons ensemble pour faire respecter nos droits !