19 avril 2016



28 AVRIL2016 : JOURNEE DE GREVE ET DE MOBILISATION !


 

Chères camarades, Chers camarades,
 
Divers sujets nationaux occupent notre terrain social en ce moment :

  • la négociation des annexes spécifiques des artistes et des techniciens du spectacle ;
  • l’article 11A du projet de la loi « liberté de création, architecture et patrimoine » qui va autoriser la présence d’amateurs non rémunérés dans des spectacles professionnels ;
  • le projet de loi Travail, qui aura des conséquences sur les conditions de travail dans le secteur (temps de travail, temps de trajet …) et sur les indus réclamés aux allocataires de l’assurance chômage.
La mobilisation des artistes et des techniciens du spectacle a pris depuis quelques jours, et celle contre le projet de loi Travail ne faiblit pas malgré les périodes de congés. La pétition contre le travail gratuit des artistes a réuni près de 10 000 signataires.

Nous devons continuer à maintenir la pression et faire en sorte de réussir la mobilisation de la semaine à venir, qui va s’avérer cruciale.

Plusieurs rendez-vous sont d’ores et déjà fixés, à Paris :
  • Rassemblement lundi 25 avril à partir de 17H devant le ministère du Travail - 127 Rue de Grenelle, Paris 7, M° Varenne - pour soutenir nos propositions pour un retour aux 507 heures sur 12 mois ouvrant droit à 12 mois d’indemnisation ;
  • Assemblée générale d’informations sur la négociation des annexes 8 et 10, le mardi 26 avril à 19H à la Bourse du Travail, Salle Grande Croizat - 3 rue du Château d’Eau, M° République ;
  • Journée de grève et de mobilisation jeudi 28 avril contre le projet de loi Travail. RDV de la Cgt à 14H Place Denfert-Rochereau pour une manifestation en direction de Nation.
Un rendez-vous supplémentaire vous sera communiqué rapidement, en amont de la manifestation contre le projet de loi Travail le 28 avril, concernant la négociation des annexes 8 et 10.

Si un accord sur les annexes 8 et 10 est trouvé par les organisations syndicales du secteur, nous aurons besoin d’une forte mobilisation pour les faire accepter par le Medef et pour rappeler au Premier Ministre ses engagements au Festival d’Avignon en juillet 2015 : les intermittents ont déjà pris leur part. Les annexes 8 et 10 ne peuvent être la variable d’ajustement.

La présence active de toutes et tous les militant-es est nécessaire, afin d’obtenir le rapport de force nécessaire pour gagner nos combats.

Nous vous invitons à organiser rapidement dans vos théâtres, sur les plateaux, dans vos entreprises, des assemblées générales avec le personnel, afin de débattre des perspectives du mouvement et de l’opportunité de faire monter le mouvement d’un cran, par des préavis de grève illimités (comme en 2014). Des appels à la grève doivent être envisagés pour protéger les salariés dès le 25 avril et leur permettre de prendre toute leur part dans les actions et les manifestations.