13 février 2017


RELAXE POUR LES SEPT DU 7 JUIN SUITE A L'OCCUPATION PACIFIQUE DU MEDEF !

Le 7 juin 2016, 120 militant-e-s en lutte contre la loi Travail et pour l'application de l'accord du 28 avril pour les intermittents du spectacle occupaient pacifiquement le Medef, suite à l'AG de la CGT spectacle et de la CIP.
Loïc fut mis en garde à vue aussitôt pour des violences imaginaires et malgré des coups délibérés reçus d'un "responsable" de sécurité.
Son procès aura lieu le 11 septembre, le juge estimant qu'une enquête était méritée sur les coups qu'il a reçus.
Sept autres militant-e-s furent convoqués le 8 novembre et placés abusivement en garde à vue. Leur procès vient d'avoir lieu ce vendredi 10 février. Le Medef avait porté plainte pour de soi-disant dégradations d'un rideau de fer ... qui marche très bien.
Même le procureur demandait la relaxe pour 4 des 7, et retenait des charges imprécises contre les trois autres, histoire de ne pas décrédibiliser totalement la plainte.
Le juge a prononcé la relaxe des 7 mis en examen !
Le dossier est vide, autant pour les 7 innocentés que pour Loïc.
La juste bataille pour les droits sociaux continue !