6 mars 2017


SOLIDARITE DES PROFESSIONNEL-LES DU SPECTACLE AVEC LES AGENTS DE POLE EMPLOI EN LUTTE CE 6 MARS !


Le personnel de Pôle Emploi sera en grève le 6 mars à l’appel de la CGT, FO, SNU et SUD pour défendre le service public de l’emploi, afin d’apporter la meilleure qualité de soutien à celles et ceux qui recherchent un travail et aux bénéficiaires actuels ou potentiels de l’assurance chômage, dont, évidemment, les artistes et technicien-ne-s du spectacle.
Les femmes et les hommes de Pôle Emploi, qu’elles ou ils soient issu-e-s de l’ANPE ou des ASSEDIC ou plus récemment engagé-e-s, cherchent à apporter des solutions adaptées aux problèmes individuels des demandeurs et demandeuses d’emploi, allocataires ou non. Le contexte de chômage massif, de baisse des effectifs, de règlements complexes, de pressions budgétaires et d’informatisation accrue rend leurs tâches particulièrement ardues.
Le personnel se lève aussi contre la stagnation de leurs rémunérations et l’externalisation croissante de leurs missions vers le privé.
Il cherche à défendre l’idée d’une protection sociale au service de toutes et tous, qui n’est pas déformée par la recherche du profit.

Les professionnel-le-s du spectacle, et notamment celles et ceux engagé-e-s par intermittence, ont besoin de ce service public de l’emploi. La centralisation nationale de ces dernières années, qui a apporté une meilleure homogénéité d’application des textes, a aussi rendu plus difficile le traitement des cas individuels compliqués, particulièrement nombreux dans nos métiers. La disparition d’antennes locales spécialisées ne semble pas avoir amélioré l’accès aux offres d’emploi, et a rendu plus difficile pour beaucoup la résolution des problèmes inévitables d’indemnisation qui se produisent.  L’utilisation accrue de l’informatique, qui a certes accéléré le traitement des dossiers, reste inadaptée pour traiter les cas particuliers. Compte tenu de cette réalité, la baisse des effectifs de Pôle Emploi est inacceptable. De même, les offres d’emploi des entreprises, mises en ligne directement par celles-ci, ne peuvent pas être correctement filtrées en amont. Le transfert du personnel vers les services de contrôle n’est pas une réponse digne ou progressiste.

La Fédération du spectacle CGT et ses syndicats apportent leur soutien au personnel de Pôle Emploi dans leur lutte, et appellent les professionnel-le-s du spectacle à faire de même. Ces femmes et ces hommes travaillent avec nous et pour nous. Nous leur devons notre solidarité.