14 septembre 2018


SOLIDARITE ET SOUTIEN AUX SALARIES EN LUTTE
DU THEATRE DE LA COMMUNE D'AUBERVILLIERS


Les salariés-ées en lutte du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers et le SYNPTAC-CGT ont déposé, le 3 septembre, un préavis de grève reconductible débutant le 20 septembre, jour de la 1ère représentation du spectacle de Dom Juan mis en scène par la directrice, Marie-José MALIS.

Les salariés-ées en lutte dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail, leur épuisement et demandent :

  • L’arrêt immédiat de pratiques de gestion du personnel nocives ;
  • Le respect de l’institution représentative du personnel ;
  • L’ouverture d’un audit social RH et, dans l’attente des conclusions :
  •  le maintien dans l’emploi et dans leurs attributions, des salariés-ées en poste ;
  •  le gel de toute nouvelle création ou suppression de poste et des restructurations en cours.

Par cet acte fort, ils espèrent, faire entendre leur volonté inébranlable de stopper un fonctionnement inopérant et pathogène et reconstruire tous ensemble une organisation de travail basée sur le respect des salariés-ées, la confiance en leurs compétences, et la concertation…

A ce jour, 11 jours depuis le dépôt du préavis de grève, la direction fait preuve d’un silence assourdissant et aucune ouverture de négociation n’est proposée.

Le SYNPTAC-CGT en soutien aux salariés-ées en lutte appelle à rejoindre le

RASSEMBLEMENT DEVANT
 LE THEATRE DE LA COMMUNE D’AUBERVILLIERS
 JEUDI 20 SEPTEMBRE A 18 H


D’ici là, nous vous invitons à apporter votre soutien sur les réseaux sociaux :

Facebook :
salariés du Théâtre de la Commune en lutte
Twitter: lacommunenlutte