27 août 2020


DEUX MILLIARDS POUR LA CULTURE

Après les effets d’annonce qui ont suivi les nominations dues au remaniement gouvernemental et qui nous faisaient la promesse d’une qualité de communication accrue, force est de constater que les choses n’arriventpas si naturellement que cela et qu’il est parfois nécessaire de se rappeler au bon souvenir de nos interlocuteur·rice·s pour qu’ils·elles daignent poser le regard sur notre pauvre condition.

Il aura donc fallu une expression forte de Denis Gravouil, Secrétaire Général de la Fédération CGT Spectacle, en fin de semaine dernière dans les médias, mettant en évidence le peu de considération qu’exprimait la ministre de la Culture à notre égard en ne recevant que quelques organisations patronales du secteur privé pour évoquer les grandes difficultés qui touchent le spectacle vivant.

Cette expression critique a permis de provoquer un rendez-vous dès mardi au ministère rue de Valois entre une délégation exclusive des syndicats de la fédération du spectacle CGT et Sophie-Justine Lieber, directrice de cabinet de la ministre, Hélène Amblès, conseillère en charge de la création, du spectacle vivant et des festivals, et Soizic Vatine, nouvelle conseillère sociale.

Il est à noter que le précédent ministère ne comptait pas de conseiller·ère social·e et nous ne pouvons que nous féliciter de cette nomination.

Roselyne Bachelot qui devait initialement nous recevoir était malheureusement réquisitionnée par un conseil de défense inattendu mais certains sujets importants ont pu être abordés tels que :

  • L’adaptation de l’activité de nos secteurs à la crise qui se prolonge plutôt qu’une relance prématurée et les moyens ambitieux à y consacrer ;
  • La nécessité d’un engagement fort du ministère dans le fonctionnement du Conseil National des Professions du Spectacle (CNPS) ;
  • L'importance d’une politique publique de la Culture durable ;
  • L'’impératif engagement concret dans le plan pour l’égalité femme/homme, et notamment comme l’actualité le montre encore dans le spectacle, pour lutter contre toutes les formes de violence ;
  • Les droits sociaux, assurance chômage où certain·e·s restent dans des situations dramatiques, retraite, etc.
Il nous a été dit que la ministre était très inquiète de la situation du spectacle vivant, nous jugerons dans les faits et d’autres sujets devront évidemment faire l’objet de rendez-vous ultérieurs.

Pour ce qui est de l’annonce du premier ministre d’attribuer à la Culture 2 milliards du plan de relance global de 100 milliards, vous pouvez prendre connaissance du communiqué fédéral en suivant ce lien : 2020-08-26 Cgt Spectacle 2 Milliards Pour La Culture