Retour vers l'Accueil


3, rue du Château d'Eau - 75010 PARIS - Tél : 01-42-08-79-03 - Fax : 01-42-39-00-51
synptac@synptac-cgt.com









Présentation du
SYNPTAC-CGT

Présentation | organigramme | L'équipe | Le bureau national |
|
Consultations prud'homales, juridiques et ASSEDIC |
|
Présence dans les organismes sociaux |

Visiter le site de la Confédération Générale du TravailLa genèse du SYNPTAC démarre dès le XIXème siècle, puisque dès que le syndicalisme affronte les effets de la révolution industrielle, le spectacle vivant n’est pas en retard. Qu’on en juge :

  • 1898 : naissance du premier syndicat ouvrier de théâtre, celui des machinistes de l’Opéra de Marseille.
  • 1900 : création de l’alliance syndicale des menuisiers, serruriers et ouvriers machinistes des théâtres de Paris (centenaire célébré au Théâtre National de Chaillot en janvier 2001.)

Dans la foulée, émergent au début du XXème  siècle de nouveaux syndicats du spectacle : machinistes et accessoiristes de France et des Colonies (1912), électriciens (1912), régisseurs (1936), ouvreuses, peintres décorateurs (1924) ou personnels administratifs (1932). Mais les rivalités, l’éclatement, et les insuffisances du corporatisme appellent bientôt les salariés à unir en une seule force syndicats nationaux et sections syndicales de province (on ne parle pas encore des « régions »), surtout après la mi-temps du XXème siècle.

        C’est le 4 mars 1968 que toutes les énergies enfin rassemblées fondent le Syndicat National des Employés Techniques et Administratifs du Spectacle (SNETAS-CGT) puis adoptent en congrès (novembre 1982), le sigle SYNPTAC-CGT (Syndicat National des Professionnels du Théâtre et des Activités Culturelles). Ainsi, à l’image du SNAM pour les musiciens et du SFA pour les artistes, le SYNPTAC regroupe l’ensemble des personnels techniques et administratifs du théâtre et de la culture au sein de la Fédération des Syndicats CGT du Spectacle (FNSAC-CGT).

        Que de chemin parcouru, depuis, par le SYNPTAC ! Justesse d’analyse et combativité, réalisme et vitalité, expérience et représentativité, il devient le partenaire majoritaire et obligé, mais aussi l’adversaire quand la situation l’exige, de tous ceux qui font le spectacle. Et très vite, il est partout aux avant-postes !

C’est à son initiative que les conventions collectives du spectacle sont élaborées et trois d’entre elles, étendues par décret ministériel, sont applicables à toutes les structures du secteur considéré :

S’agit-il de dépasser la stricte revendication matérielle ? Dès l’avènement du paritarisme, le SYNPTAC s’honore de négocier et d’édifier les structures sociales spécifiques du spectacle, puis de participer pleinement à leur gestion : caisses de retraite complémentaires, AFDAS, IPICAS, CFPTS, FNAS, CASTP, Fonds de soutien, etc. Toutes institutions paritaires où les représentants du SYNPTAC font entendre à tout moment la voix des salariés techniques et administratifs.

Présent chaque fois que se joue la situation présente ou à venir de professionnels du spectacle, le SYNPTAC-CGT n’a pas toujours la tâche facile. D’autant que dans ce combat, ceux qui ne savent pas, syndiqués ou non, voir au delà de leur intérêt personnel, disparaissent dès qu’il s’agit de se colleter avec les problèmes plus généraux de leur profession. Et certains cyniques demandent alors : pourquoi adhérer à un syndicat qui, sans moi, défend les acquis et obtient de nouveaux avantages ?

Mais le syndicat, ce n’est pas seulement la troupe docile qui monte en ligne à l’appel de ses chefs ni « la tête pensante » qui écoute, organise et négocie aux plus hauts niveaux. Le syndicat, c’est nous, de plus en plus nombreux et tous ensemble ! Chacun, à sa place et à sa mesure, pour écouter, négocier, et s’il le faut, se battre. La voilà, notre force ! Vous imaginez une armée de passifs attendant tout de son état-major ? Elle perdrait sur tous les fronts de l’offensive et de la résistance !

Pour affronter les temps orageux qui s’annoncent et réveiller l’espoir, rappelons-nous que le résultat des négociations et des actions dépend toujours, toujours, du rapport des forces en présence !

A bon entendeur, salarié permanent ou intermittent, salut !


Le SYNPTAC dans la CGT, organigramme.

Confédération Générale du Travail


 

Fédération FNSAC-CGT   Unions DEPARTEMENTALES


SYNPTAC-CGT


 



Unions LOCALES


         SECTIONS SYNDICALES
d'entreprises ou de régions
 
régions organisées : (voir la liste des contacts)                       

Nous écrire


Retour en haut de page L'équipe

L'équipe permanente du SYNPTAC-CGT se compose de 4 personnes.




Rémi VANDER HEYM
Secretaire Général du syndicat,
Régisseur général lumière - Théâtre du Rond Point- Paris


Nathalie SERANE
Secretaire Générale Adjointe du syndicat,
Responsable billetterie - CDN de Nice



Véronique VERNET
Administratrice






Isabelle EVAIN
Secrétaire Standardiste



Nous écrire


Retour en haut de page Le Bureau National et le Secrétariat National

Extraits des statuts :

"Le Bureau National est élu par le Congrès. Il assume, avec le Conseil Syndical National, la responsabilité de tous les actes du Syndicat, entre 2 Congrès. (...)

Le Bureau National se réunit au moins une fois tous les 2 mois. (...)

Le Bureau National élit en son sein un Secrétariat (...) chargé de l'application des décisions prises dans l'intervalle qui sépare les réunions du bureau (...)" - Extrait des Statuts du SYNPTAC-CGT - Articles 18 et 19. Voir les Statuts.

Lors du Congrès de novembre 2018, les militants suivants ont été élus membres du Bureau National :

  • Pierre ANDRAC : FNAS, Délégué Général ; membre du Secrétariat National 

  • Alain BROSSEAU : Administrateur, retraité

  • Clément CARRIER : La Place - Centre Culturel Hip Hop (Paris), Régisseur principal
  • Jean-Michel CERDAN : Régisseur son/vidéo, salarié Intermitent, région Paca
     
  • Mohamed CHAOUIH : Théâtre des Amandiers (Nanterre), Régisseur plateau
  • Philippe CHEVALET : La Comédie de Reims, Régisseur son

  • Baptiste CHEVALIER DUFLOT: Technicien son - salarié Intermitent, région IDF
  • Vérène CORCOS : Responsable de formation, retraitée ; membre de la Commission de politique Financière et de Contrôle
  • Lolita DEMISELLE : Machiniste/Electricienne/Régisseuse générale, salariée Intermittente, Région Normandie

  • Mylène DENNERY: SMAC109 (Montluçon) - Médiatrice artistique, culturelle et territoriale

  • Benoit DESNOS : Régisseur général, salarié Intermitent, région Pays de la Loire
  • Eric FLEURIMONT : Régisseur plateau/lumière, salarié Intermitent, région Pays de la Loire
  • Nathalie GIACOMO : Théâtre du Châtelet, Adjointe responsable atelier décors

  • Cathy GRACIA : Régisseuse lumière, salariée intermittente, région Occitanie

  • Denis GRILLET : Orchestre des Pays de Savoie (Le Bourget) , Régisseur d'orchestre

    • Anne-Marie GUERRERO : Régisseuse générale, Salariée Intermittente ; membre du Secrétariat National
  • Frédéric HEBRAS : Opéra National de Paris, Cadre lumière
  • Pascal KMIECIK : 104 (Paris), Responsable achats ; membre de la Commission de politique Financière et de Contrôle
  • Mathieu LE GLEUHER : La Philharmonie, Régisseur de production ; membre du Secrétariat National
  • Frank LAVANTURE : Délégué Général, retraité ; membre du Secrétariat National
  • Karyl LESSMAN : Comédie Française - Agent de billetterie
  • Sophie LOPEZ : Théâtre de la Commune, Responsable d'acceuil ; membre du Secrétariat National
     
  • Eva LOYER : CDN de Montpellier, Responsable billetterie/accueil 

  • jean-Claude LYSY : Directeur techniqiue, salarié individuel

  • Nejib MAAROUFI : MC 2 Grenoble, Attaché à l'information et à la documentation

  • Patrice MASSE : Scène Nationale de Niort, Chargé de production; Trésorier
     
  • Romain PAQUET : CDN de Béthune, Chargé de communication 

  • Philippe PLANCOULAINE : Théâtre National de la Colline, Chef Accessoiriste
  • Gérard PORTE : Machiniste/Constructeur, retraité

  • Grégoire PORTE : FNAS, Employé de bureau

  • Morgane QUELENNEC : Le Théâtre, Scène Nationale de St Nazaire, Comptable

  • Joël RAYMOND : Régisseur, retraité ; membre de la Commission de politique Financière et  de Contrôle

  • Lore RAYMOND : Les Scènes du Jura (Lons le Saunier, Hôtesse d'accueil

  • Alain RENAULT : Directeur des Relations Publiques, retraité  

  • Pascal SCHMITT : Régisseur son, Salarié Intermitent, région Occitanie
  • Nathalie SERANE : Secrétaire Générale Adjointe du SYNPTAC-CGT, CDN de Nice, Responsable billetterie
  • Framboise THIMONIER : Administratrice de production, salariée intermittentee, région Nouvelle Aquitaine
  • François TORRES : Opéra National de Paris, éclairagiste

  • Julie VALETTE : CEclairagiste/Régisseuse générale, salariée intermitetnte, région Occitanie

  • Laurence VAN MULLEM : Comédie de Bethune, Chargée d'administration
  • Rémi VANDER HEYM : Secrétaire Général du SYNPTAC-CGT, Théâtre du Rond Point, Régisseur général lumière
  • Véronique VERNET : SYNPTAC-CGT, Administratrice ; membre du Secrétariat National
     

Nous écrire


Retour en haut de page Consultations prud'homales, juridiques et ASSEDIC

Voir une note sur le fonctionnement des prud'hommes

Les permanences juridiques sont assurées par :

  • Philippe GUERILLOT,  sur rendez-vous
  • Pour les régions, veuillez vous rapprocher de nos antennes (voir la liste des contacts)

    La loi ne nous autorise pas à donner des renseignements aux personnes non syndiquées, c'est pourquoi il sera demandé un règlement de 3 mois de cotisation d'un montant de 1 % du salaire net mensuel avant tout rendez-vous juridique.

    Participation aux frais de dossier :

    •  pour les adhérents à jour de cotisation :
      consultation juridique gratuite,
      participation aux frais de dossier pour procédure prud'homale : 76,22 Euros

    Pour prendre rendez-vous, adressez-vous au secrétariat du SYNPTAC au 01 42 08 79 03 ou synptac@synptac-cgt.com
    Pour les régions, veuillez vous rapprocher de nos antennes (
    voir la liste des contacts)

"Qu'il prenne garde celui qui ne participe
pas à la lutte, car il partegera de toute manière la défaite."
B. Brecht

Nous écrire


Retour en haut de page Présence dans les organismes sociaux

Le SYNPTAC est présent dans les organismes suivants, (d'autres représentants des Syndicats et de la Fédération CGT du Spectacle y sont égalements présents) :

AFDAS : Fonds d'Assurance Formation des secteurs de la culture, de la communication et des loisirs

AUDIENS : Depuis le 1er janvier 2003, IPS Bellini-Gutenberg et le GRISS (Groupement des Institutions Sociales du Spectacle ) ont uni leur expérience pour fonder AUDIENS, le groupe de protection sociale des professionnels de l'audiovisuel, de la communication, de la presse et du spectacle. Groupement des Institutions Sociales du Spectacle (CAPRICAS, CARCICAS, IPICAS, MUDOS, UNIPAC, USS)

CFPTS : Centre de Formation Professionnelle aux Techniques du Spectacle

FONDS DE SOUTIEN

  • CNV : Centre National de la Chanson des Variétés et du Jazz
    9 Boulevard des Batignolles - 75008 PARIS
    01 56 69 11 30
     
  • ASTP : Association pour le Soutien du Théâtre Privé
    48 rue Laborde - 75008 PARIS

    01 42 27 45 97

M.E.I. : Media and Entertainment International (Organisation internationale des syndicats de techniciens dans le monde)

COMMISSIONS DE LICENCES au sein de chaque DRAC (Directions Régionales des Affaires Culturelles)
->
index des DRAC sur le site du Ministère de la Culture

Retour en haut de page


Vous désirez
nous rejoindre?

Retour vers l'Accueil

Retour en haut de page